Je ne suis pas aussi forte que ce que je pensais

Cette article n’a pas grand intérêt. À part vous expliquer dans quel état d’esprit je suis en ce moment. Vous n’y trouverez ni conseil prépa de course, ni de belles phrases inspirantes. Mais j’avais besoin d’écrire. C’est à ça que sert un blog non ? 🙂

C’est fou comme j’ai l’impression que ma vie change littéralement tous les 6 mois depuis 2 ans. Ma vie sportive surtout.

À chaque fois, je pense avoir trouvé l’équilibre, mais finalement pas tant que ça.

Sans rentrer dans les détails, ma routine a encore changé depuis début 2017. Tout ne se passe pas exactement comme je l’avais imaginé il y a quelques mois. Vous l’avez peut-être remarqué, je ne fais pas autant de sport que ce que voudrais. Enfin je ne sais pas même pas si j’ai vraiment envie d’en faire autant que prévu.

Je devais commencer une prepa Semi et Marathon de 14 semaines. Organisée jour par jour, en alliant 4 Runs et entre 2 et 4 séances CrossFit.

Depuis début janvier, j’ai du aller 6 fois au CrossFit, et je n’ai pas couru plus de 3 fois par semaine. Sans respecter mes séances, le programme, les allures. J’ai perdu du muscle, mais pris du poids. Pas grand chose, mais quand même.

Je suis incapable de m’imposer ce rythme et de le tenir. Je ne sais pas si c’est lié à mon nouveau job que j’adore, à la fatigue, la flemme, la peur inconsciente de bien me planter. Si je ne m’entraîne pas, j’aurais une bonne excuse.

N’empêche que c’est potentiellement ce qui risque de m’arriver. De ne pas passer en dessous des 1h36 au Semi de Paris, et de ne pas finir le Marathon en moins de 3h45, voir 4h voir tout court.

Mais je ne pourrais que m’en vouloir. En vouloir à mon manque de motivation, ma flemme, mon incapacité à dire non à une soirée à la place d’un fractionné, à repousser les entraînements.

J’aime beaucoup le CrossFit et ça me manque. Mais je n’ai juste plus la tête à y aller. Je verrai sûrement après le Marathon pour y retourner.

J’adore courir avec les copains, mais je ne sais pas suivre une allure un programme.

C’est un peu mon bilan sportif des deux premiers mois de 2017. J’ai juste plus envie de me forcer. Je suis fatiguée de m’imposer ce mode de vie, et en même temps je sais que je serais vraiment déçue de ne pas tenir mes objectifs. Mais l’un ne va pas sans l’autre. Il faut faire des choix et les assumer. J’ai toujours dit « quand on veut, on peut ». Mouais haha…

Je suis un peu les fesses entre deux chaises en ce moment. Du coup, je me pose de la question : de quoi j’ai vraiment envie ?

Si je ne fais pas moins de 1h36 au Semi, est ce que c’est « grave » ? Et si je fais le Marathon en plus de 4h, est ce que c’est grave ? Oui et non. Non parce qu’on s’en fout ! Et oui parce que je serai extrêmement vexée de ne pas être arrivée à tenir une prepa ! Alors que tout le monde est capable de tenir une prepa. Je pense à tous ceux qui voient leur entraînement ralenti à cause d’une blessure, de problèmes perso. Moi je vais très bien. Mais je n’y arrive plus.

Et quand je vois ceux et celles qui suivent leur prepa à la lettre, je suis à la fois admirative / jalouse et je me trouve encore plus nulle haha. Je ne parle pas en terme de niveau, mais simplement en force mental. Je n’ai finalement aucun mental. 

Encore un article qui ne sert à rien, surtout après beaucoup d’inactivité ici.

Parlons en d’ailleurs de ce blog, le compte Instagram que j’alimente beaucoup moins depuis janvier. Je suis vraiment désolée. Sur Instagram, cela s’explique simplement par le fait que je fais beaucoup moins de sport. Je poste toujours après une séance, mais difficile de poster quelque chose que je ne fais pas. Et je ne cuisine pas, donc impossible de compléter avec de jolies photos d’assiettes colorées. Pour le blog, je n’ai plus le temps. Plus le temps pour découvrir de jolies choses et écrire dessus. Et je ne me sens pas, en ce moment, légitime de vous parler motivation, entraînements, conseils en course à pied etc, parce que je n’arrive même plus à me gérer moi même. Et je suis désolée pour ça.

Je pourrais conclure cet article en disant que c’est la vie, que ce n’est pas grave de se planter, que chacun avance à son rythme et apprend de ses erreurs. Et que j’ai trouvé mon nouvel équilibre. Mais ce n’est pas vrai. Pour une fois, j’adore mon job, mais je sais pas où j’en suis sportivement parlant. Peut-être que faire du sport 6 fois par semaine n’est plus ma priorité ? Je ne sais pas vraiment en fait.

Il n’y aura donc pas de conclusion à cet article pas très joyeux pour commencer la semaine, j’en suis désolée. J’avais juste envie / besoin d’être une nouvelle fois honnête avec vous.

Je vais essayer de faire au mieux, car j’ai la chance de participer à de très beaux projets, et surtout de partager ça avec vous. Merci d’être là. Et aussi car je veux limiter la casse pour les grosses échéances à venir 🙂

À très vite,

Mathilde

22 réflexions sur “Je ne suis pas aussi forte que ce que je pensais

  1. Coucou Mathilde! Alors, non, cet article ne sert pas à rien, contrairement à ce que tu crois. Je crois savoir que tout le monde passe par là, c’est normal (je crois).
    En tout cas, je comprend bien ce que tu veux dire car je suis comme ça aussi et exactement dans le même état d’esprit (une blessure en plus mais qui me sert bien vu ma démotivation).
    Bon courage et je suis sûr que tu vas déchirer le 05 mars et le 09 Avril!!!

    J'aime

  2. Hello mathouuu !
    Pouur moi il n’est pas question de forte ou pas forte ! Il y a des périodes dans la vie ou tu es moins motivée et d’autres où tu les plus ! Tu verras Que ca reviendra apres et puis oui il ne faut pas se forcer parceque tu risquerais d’être dégoûtée et ce n’est pas le but principal ! Je suis Sûre Que tu réussiras tes objectifs ! Tu as encore le temps d’ici le marathon 💪🏽💪🏽
    Puis tu as une nouvelle vie ca compte et ca engendré certaines choses le travail est important et si tu aimes ce que tu fais Cest le plus important 👌😊
    Bisous 😘 Et même si tu cuisines pas on adore ce que tu écrit et postes 😊

    J'aime

  3. Bonsoir Mathilde,

    C’est fou car c’est exactement ce que je ressens en ce moment aussi. Je m’étais promis une année 2017 très sportive mais j’ai du mal à avoir un rythme qui me convient. Je cours mon premier semi-marathon le 30 Avril, je m’étais dit que je courrais 3 fois par semaine et que je commencerai ma prepa 8 à 10 semaines avant mais j’ai du mal à tenir mes séances pour le moment. Je me demande aussi si 6 séances de sport ca me convient encore ou pas. J’ai juste envie d’écouter mes envies, faire du sport quand j’en ai envie par peur de finir par être dégoûtée à force de me forcer..
    En tout cas, je crois en toi pour le semi & le marathon. Meme si tu fais pas le temps espéré pour chaque course, tu auras le mérite de les avoir faites 😉
    Merci pour tes partages, tes articles sont loin d’être inutiles ! Belle soiree 😘

    J'aime

  4. Un petit commentaire Mathilde car cet article m’a beaucoup touché, enfin c’est touchant que tu parles de tout ça parce que ce n’est pas facile tous les jours d’assurer à tous les niveaux, et qu’en fait… il n’y a pas que le sport dans la vie ! ☺️ Parfois on l’oublie mais je crois qu’on a tendance à se mettre une pression tout seul… 🙄 faire du sport 3x par semaine c’est deja au dessus de la moyenne de la population, alors ne culpabilise pas d’aimer ton boulot, de te passionner pour d’autres activités, de prendre du plaisir à ne rien faire (ahah j’exagère un peu là 🙈) bref, ne t’excuses pas de tout ces changements, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et ça se passe jamais (ou rarement) comme on le souhaite 😘😘😘

    J'aime

  5. Comme tu dis c’est la vie ! Un peu dans le même cas, mon boulot et projet perso prennent le pas sur mes entraînements. J’ai du faire des choix. J’ai lâché la course à pied pour me concentrer sur la natation (2x par semaine). Ça parait peu mais c’est un rythme que j’arrive a tenir, qui me fait plaisir et a l’occasion je complète quand j’ai du temps. Je me suis rendue compte que la CAP, c’était un effet de mode pour moi, une envie de voir des beaux chronos comme sur IG, mais pas vraiment ma passion à moi. Il suffit de définir TES priorités et TES envies. Si c’est le crossfit que tu kiffes, pourquoi te forcer à suivre une prépa de fou pour un semi ? Si tu veux vraiment se RP, oubli la salle/ton poids/tes muscles et focus sur ça. Et si tu veux kiffer et faire ton sport au feeling, alors lève le pied 🙂 (et éclate toi niveau professionnel). Le plus dur est de savoir ce dont tu as vraiment envie sans rentrer dans un moule.
    Courage 😉

    J'aime

  6. Bonjour,
    Ne t’inquiète pas on passe tous par ces phases là. Je suis une coureuse addict, et j’ai connu une période où je n’étais plus motivée, plus envie de suivre un plan d’entraînement. J’ai cru que ça n’allait jamais revenir et puis si! Maintenant, je suis motivée et je me surprend moi-même à bien m’organiser pour caser les entraînements avec le boulot…
    Si je peux me permettre de te donner un conseil, écoute tes envies, si en ce moment ton job te plait alors fais-le à fond, si tu n’as pas envie d’aller au cross fit n’y vas pas. Fais ce dont tu as envie! Tout de manière, si tu n’as pas envie, tu auras dû mal à atteindre des objectifs (sur semi). La motivation reviendra, tu verras que ça va te manquer. Et il y aura d’autres semi et marathons.
    Bon courage, ce n’est pas facile mais ne te force pas surtout!

    J'aime

  7. Et bien tu vois Mathilde, personnellement c’est à travers ce genre d’articles que j’apprécie d’autant plus de te suivre. Merci de faire savoir que derrière un enchaînement de photos Instagram de runs/trainings en tout genre, il faut une motivation de fer que l’on a pas tous les jours de l’année (surtout en hiver). Si les gens qui « s’infligent » ça arrivent à garder une notion de plaisir dans le sport, donc y aller avec entraint et non à reculons, eh bien je dis chapeau bas. Mais je crois que pour la majorité d’entre nous, il y a des hauts et des bas dans la motivation. Un peu comme toi, je me suis lancée dans une prépa pour le semi de Paris de 10 semaines avec 3 séances hebdo. J’ai volontairement zappé 3 séances en tout et j’en culpabilise. Je suis allée à reculons à pratiquement toutes les sorties à partir de la 5ème, 6ème semaine. Mais avec du recul je me dis aussi que je suis juste « psycho-rigide » de penser que c’est grave de ne pas suivre le plan, d’avoir donc peur de ne pas tenir mes allures (que j’ai déjà du mal à tenir à l’entraînement). On se fout une pression de dingue avant même d’être alignée sur la course alors que bon, je me répète quand même que je ne suis pas Allison Félix et que ma vie ne dépend pas de mes performances sportives. Tout ça pour dire que je ne crois pas que ce soit une histoire de mental mais juste d’être capable de s’ecouter un peu plus que d’autres qui je crois tirent quand même sur la corde. Tu vas revenir dans le game quand tu en auras envie et ça reviendra peut-être avec les beaux jours, je n’en doute pas ! Courage pour les deux courses à venir. Donne tout ce que tu peux et advienne que pourra. Tu es toute jeune, au pire si tu ne tiens pas ton objectif sur ce marathon, tu en feras plein d’autres 🙂 Belle journée à toi !

    Aimé par 1 personne

  8. Hello Mathilde,
    J’ai beaucoup aimé cette article dans lequel je me retrouve beaucoup.
    Tu as toujours cette honnêteté qui je trouve te différencie de beaucoup de blogueuse ou on a l impression qu elles ont toujours une motivation surdimensionné et finalement ne sont pas « normales » ou comme nous.
    Justement, y’a forcement des hauts et des bas, parfois on s’impose un mode de vie beaucoup trop exigent qu’il est difficile de tenir avec le boulot, la famille, les amis ou autres. Alors peut être qu en ce moment tu fais le choix de passer du temps avec tes amis, de dormir le matin plutôt que d’aller au crossfit mais fais ce dont tu as envie! Exit le blog et le instagram à alimenter de sport ou de food, c’est aussi ce qu on attend de lire des choses dans lesquelles on se retrouve! Perso, j’ai commencé une prepa marathon 12 semaines, plan d’entrainement 5 séances semaines, 1 fractionné, 1 SL… puis au bout de 3 semaines, j ai lâché le plan, c’est comme ça je n’y arrive pas. Je ne prends pas de plaisir à aller courir 12km parce que le plan dit 12 ce jour et que moi je veux juste en faire 8. Alors oui, on se sent moins préparé que ceux qui arrivent à être assidus, mais le sont ils vraiment tous ou beaucoup nous font croire a travers un post instagram qu’ils suivent leur prepa a la lettre ?
    Dans tous les cas, je reste persuadée que tu seras au rendez vous le 9 avril et le 6 mars 🙂

    J'aime

  9. Cela s’appelle un petit passage à vide, ça arrive à tout le monde, même à celles et ceux qui suivent leur prépa à la lettre! La rédaction de cet article est loin d’être inutile car elle t’a probablement permis de mieux cerner le problème, en tout cas, d’y mettre des mots. Ce n’est pas inutile pour tes lecteurs non plus car on est dans la vraie vie et on aime s’identifier à de vraies personnes, avec des plus et des moins, des forces et des faiblesses, des êtres humains, tout simplement. Il y a des moments où il faut savoir s’écouter, ralentir, se poser mais c’est reculer pour mieux sauter, même si c’est d’une autre manière.
    J’aime beaucoup voir passer les photos des bières partagées avec tes amis! Perso, je préfère ça aux porridges, bowlcakes, smoothies et aux innombrables codes promo pour des protéines ou des complémentents alimentaires!
    Bisous et bon courage!

    J'aime

  10. Bonjour Mathilde !
    Tout d’abord, non, cet article n’est pas inutile. Un blog, c’est aussi fait pour ça.
    Ce que je veux te dire c’est que c’est tout à fait normal d’avoir des périodes moins fructueuses que d’autres. On est humains. La vie c’est des hauts et des bas. Quel ennui ce serait sinon ! On évolue sans cesse, on apprend chaque jour et encore heureux j’ai envie de dire ! C’est ce qui rend la vie excitante d’une certaine manière.
    Je te rassure tu n’es pas la seule. L’équilibre d’aujourd’hui n’est pas celui d’il y a 6 mois et sera différent de celui dans 6 mois.
    La seule chose qui ne doit pas changer c’est ton plaisir. Le plaisir à bouger ! Le reste (les records, le chrono…) c’est du bonus 🙂 !
    Bonne semaine à toi
    Sportivement.

    J'aime

  11. Hello ! Il y a des hauts et des bas et souvent un nouveau boulot modifie un peu les habitudes… Rajoute une fin d’hiver là dessus et la motivation est dure pour tout le monde ^^
    Mais pour en revenir au point particulier
    « Si je ne fais pas moins de 1h36 au Semi, est ce que c’est « grave » ? Et si je fais le Marathon en plus de 4h, est ce que c’est grave ? Oui et non. Non parce qu’on s’en fout ! Et oui parce que je serai extrêmement vexée de ne pas être arrivée à tenir une prepa ! Alors que tout le monde est capable de tenir une prepa. Je pense à tous ceux qui voient leur entraînement ralenti à cause d’une blessure, de problèmes perso. Moi je vais très bien. Mais je n’y arrive plus. »
    je comprends tout à fait car je suis dans le même état d’esprit. mais en même temps je me force à relativiser. vs ceux qui sont blessés et n’ont déjà plu la chance de pouvoir prendre le départ. Et vs le fait que ça ne reste « qu »une » passion. Pas mon gagne pain ni une question de vie ou de mort…

    Je suis sure que tout va vite se décanter pour toi!
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  12. Merci d’etre aussi honnête avec nous, c’est encore plus un plaisir de te suivre, j’avais également commençais une prépa semi, j’essaye d’y allait au feeling mais je me suis blessé du coup 10j sans sport à une semaine du départ j’essaye de relativiser après tout ce n’est pas une compétition tant pis si on attends pas le temps qu’on voulait le principal c’est de pouvoir participer de prendre du plaisir et déjà si on fini la course, c’est déjà une grande victoire personne ne va te jugée parce que tu n’a pas fair 1h30 ! Apres la motivation ça va ca viens, moi ça fait 2 mois que je galère et je suis sûre que ça va revenir

    J'aime

  13. Coucou!

    Il fait savoir être indulgent avec soi même et s’auto féliciter déjà de ce qui as été accompli et de se qui est entrain de s’accomplir.
    Bref être dans la bienveillance avec soi même.
    Quand je sens que je suis épuisé, je prends une semaine de vacances pour voir mes amies et faire Tanguy chez mes parents lol.

    Biz

    J'aime

  14. Hello Mathilde !

    Tu ne devrais pas être si dure avec toi même ! Je trouve que tu as déjà un programme sportifs bien chargé, et des performances sportives incroyables !
    Pour ma part, j’ai un boulot avec des horaires raisonnables, voir normaux même si mes journées sont un peu speed !
    Et très honnêtement en hivers je vais courir une fois par semaine voir une fois tous les dix jours, même si j’adore courir ! Le programme fitness, impossible de m’y tenir plus de deux mois ! C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne m’inscris pas en salle, ça serait perdre de l’argent 😂
    Alors voilà, j’ai arrêté de me culpabiliser, je fais du yoga quasiment tout les jours depuis 6 mois et ça je m’y tiens sans problème, car je ne ressent aucune contrainte. Pour le running, je sais très bien que je reprendrai avec les beaux jours.
    Et puis oui il a les sorties, les amis, la vie quoi ! 😊

    J'aime

  15. Un article très touchant et sincère, qui montre à quelle point le quotidien peut être chamboulé d’un jour à un autre.
    La vie est une liste de priorité interminable, j’espère que tu (re) trouveras un équilibre qui te convient, après tout, vivre c’est faire ce qu’on aime.

    J'aime

  16. Hello Mathilde,
    Bravo pour ton honnêteté. C’est toujours un plaisir de te suivre en tout cas ! Peu importe que tu sois moins au taquet. Le sport tu le fais pour toi, pas pour nous 😉 et si c’est pas le moment, et bien profite de tes amis, de ton job, etc.
    Et peut-être (j en suis même sure) que ce n’est qu’une passade. L’hiver, la nuit, ton nouvel emploi du temps … Une fois que les beaux jours seront de retour la motivation remontera en flèche, car quand le sport fait partie de ta vie il ne te quitte pas 🙂. Et tu apprécieras d’autant + après ce début d’année « difficile » sportivement 😉
    Enjoy 😘

    J'aime

  17. Bonjour Mathilde,
    Sache que cet article est loin d’être inutile car il a au moins le mérite de te faire vider ton sac. Et ça ça soulage. 🙂 Je trouve que tu te compare beaucoup aux autres (eux ils tiennent leurs prépa, eux ils y arrivent,…) Mais dis toi bien que tout ce que tu fais c’est avant tout pour toi! Et si tu veux vraiment comparer je pense que tu en fais déjà beaucoup plus que la moyenne. 😉 N’oublie pas que sport est synonyme de plaisir et il doit le rester. Si tu sent que tu dois te forcer pour faire 6 séances par semaines et bien fais en que 3. On est pas des surhommes(femmes) et non ce n’est pas grave si tu fais en dessous des 4h. Du moment que tu kiff ta course. Tu serais une athlète professionnelle qui doit faire tel temps pour avoir droit à son salaire là oui. Mais ce n’est pas le cas. Ton sport c’est ton loisir, ta passion et ça ne doit pas empiéter sur ton moral, si tu pratique c’est plutôt pour le booster justement. 🙂 Et pour terminer ce (gros) pavé, le petit coup de mou ça arrive à tout le monde. Mais bien souvent ça dure moins longtemps qu’on ne l’aurait cru. 😉

    J'aime

  18. Ne sois pas trop dure avec toi même, tout ce que tu accomplies est déjà extraordinaire ! On est tous passé par une baisse de motivation, il n’y a pas de honte. C’est sûr que ça tombe mal avec le semi et le marathon qui approchent mais ça va passer. Faire une course sans pression sur le chrono c’est génial aussi. Je sais qu’on veut tous aller chercher le RP mais profiter simplement du moment c’est tout aussi bien 😉

    J'aime

  19. Ta franchise et ton honnêteté en dit long sur ta personne! Tu vie une periode de questionnements tu te remet en doute mais tu n’as pas peur d’en parler et ça c’est déjà un excellent debut parce que tu ne garde pas tes émotions pour toi seul et c’est très libérateur! Ton article est super et on vois que nous avons à faire avec un être humain remarquable 🙂 Le repos apporte beaucoup de conseils alors je te souhaite de te reconnecter avec ce qui te plaît vraiment dans la vie. Good luck!

    J'aime

  20. Je trouve ton article intéressant car je pense que nous sommes beaucoup à nous reconnaître dedans. Ces périodes un peu « difficiles », ou nous ne sommes pas motivés, on les connaît tous ! Alors je te souhaite du courage ! Tu vas vite remonter la pente et retrouver ta motivation j’en suis persuadée 🙂 plein de bonheur pour la suite et je reste persuadée que ça ira vite mieux 😚

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s